L’indice de vulnérabilité multidimensionnelle sous les projecteurs : pour quel usage ?

Il a fallu parcourir un long chemin pour arriver à l’indice de vulnérabilité multidimensionnelle, désigné maintenant sous son sigle MVI. Depuis plus de 30 ans les petits États insulaires en développement (SIDS), lors des réunions internationales qui leur étaient consacrées, notamment à Maurice en 2005 et à Samoa en 2014, demandaient que fût établi un indice qui montrerait leur vulnérabilité et pourrait être utilisé afin de canaliser vers eux plus de ressources. Le coup d’envoi pour l’élaboration d’un tel indice a été donné par la résolution 75/215 de l’Assemblée générale des Nations unies en décembre 2020 invitant son Secrétaire général à faire des recommandations pour établir un « indice de vulnérabilité multidimensionnelle pour les petits États insulaires, incluant sa finalisation potentielle et son utilisation ».
Citer

Guillaumont P. (2024) « L’indice de vulnérabilité multidimensionnelle  sous les projecteurs :  pour quel usage ? », Ferdi Note brève B270, juillet.

Publications
Toutes les publications

Événements
Tous les événements