La logique de la catégorie des Pays les moins avancés au cours d’un demi-siècle

La catégorie des Pays les moins avancés (PMA) a été créée en 1971 par décision de l’Assemblée générale des Nations unies et a donné lieu alors à une première identification de 25 PMA par le Comité de planification du développement devenu en 1998 le Comité des politiques de développement (CDP). La décision prise en 1971 l’a été après plusieurs années de discussions au sein des Nations unies sur l’opportunité de reconnaître officiellement parmi les pays en développement, un groupe de pays « moins avancés » qui seraient bénéficiaires de mesures spéciales de soutien de la part de la communauté internationale. La catégorie a été ainsi conçue et acceptée comme une exception dans la stratégie internationale du développement des Nations unies. Ce recours à une catégorie a été préféré à une méthode plus progressive, tel qu’un soutien adapté à chaque pays selon des critères continus. Des critères continus sont au demeurant utilisés pour définir la catégorie, et peuvent aussi l’être au-delà de celle-ci, indépendamment d’elle. C’est ainsi que tout à la fois la catégorie et les critères qui la fondent ont été présentés comme un argument légitime pour mobiliser un soutien spécifique de la part de la communauté internationale au profit de certains pays en développement.
Citer

Guillaumont P. (2021) La logique de la catégorie des Pays les moins avancés au cours d’un demi-siècle, FERDI Note brève B225, décembre.