Formations en économie de la santé

Formations en économie de la santé
  • Duration
    de 10h à 60h
  • Effort
    5h par semaine
  • From
    2022-04-11
  • to
    2022-07-01
  • Location
    En ligne suivi d’un présentiel optionnel
  • Organizer
    IHEDD-Ferdi
  • tags
    Économie de la santé
  • Format
    Blended learning
  • Language
    Français
  • prerequisites
    Profil économiste ou expérience professionnelle dans le domaine de la santé. Une connaissance des fonctionnalités de base d’Excel est nécessaire.
  • Verified
    Yes
Nouvelle offre de formations « à la carte » en économie de la santé. Entre 10h et 60h d’enseignement à distance modulable en fonction des besoins et envies de chacun.e.

Il n’y aura pas de progrès soutenus et durables en santé sans un profond renforcement des systèmes de santé. La pandémie de Covid 19 a tragiquement mis en évidence, si besoin était, la fragilité et la vulnérabilité des systèmes de santé et l’urgente nécessité de les renforcer et d’en améliorer la résilience. Les défis et les enjeux sont multiples et complexes en raison de la transversalité de nombreuses questions. 

La présente offre de formations en économie de la santé a pour objectif de permettre aux participant.e.s de développer leurs compétences en ces domaines. 

Cette offre de formations est proposée par la Ferdi (Fondation pour les études et la recherche sur le développement international) à travers son Institut des Hautes Études du Développement Durable (IHEDD) en partenariat avec la direction de la Coopération Internationale du Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco.

Contexte

Depuis l’adoption des Objectifs du Millénaire pour le Développement puis des Objectifs du Développement Durable (ODD), d’importants progrès ont été accomplis en matière de santé dans les pays en développement, y compris dans ceux à faible revenu. 

Lire plus

Mais en dépit de ces avancées significatives, nombreux sont ceux qui n’atteindront pas l’ODD santé à l’horizon 2030 (« Assurer une vie en bonne santé et promouvoir le bien-être pour tous à tout âge ») et doivent faire face à d’importantes contraintes protéiformes. La plupart d’entre eux sont engagés dans une transition épidémiologique alors que le poids des maladies infectieuses reste important, parallèlement à la croissance rapide des maladies non transmissibles. Les ressources financières restent très insuffisantes par rapport aux besoins mais d’importantes poches d’inefficience subsistent et la qualité des soins est très inégale. Par ailleurs, la crise engendrée par le virus Ebola et l’actuelle pandémie de Covid 19 ont tragiquement mis en évidence, si besoin était, la fragilité et la vulnérabilité des systèmes de santé et l’urgente nécessité de les renforcer et d’en améliorer la résilience. Elles montrent également l’importance d’avoir une démarche intégrant à la fois des problématiques verticales et horizontales dans la gestion des maladies transmissibles et des maladies non-transmissibles (soins intégrés centrés sur la personne) et de prendre en considération la problématique « Une seule santé » (One Health). 

Objectifs des formations

Cette offre de formations est centrée sur la problématique du renforcement des systèmes de santé et de leur résilience d’une part, de l’efficacité et l’efficience de la lutte contre les maladies transmissibles et non-transmissibles d’autre part. Deux objectifs spécifiques structurent le projet : 

  •  Comprendre les interactions complexes entre les éléments constitutifs des systèmes de santé en relation avec leur environnement socio-économique et savoir identifier les domaines d’intervention pour les renforcer et en améliorer la résilience.
  • Savoir acquérir les outils d’analyse nécessaires pour être en mesure de formuler des recommandations techniquement réalisables, socialement acceptables et fondées sur des analyses rigoureuses intégrant les résultats de la recherche.

Public cible

Cette offre de formations s’adresse aux acteur.trice.s du développement (secteurs public et privé) en Afrique subsaharienne et Madagascar qui sont en position de responsabilité dans les systèmes de santé, que ce soit au niveau national, régional ou des districts.

Cette offre de formations est également ouverte à des participant.e.s venant de secteurs importants pour la santé, tels que par exemple, les ministères des finances, du travail et des affaires sociales, de l’intérieur, de l’aménagement du territoire en Afrique subsaharienne et Madagascar.

Intervenants

  • Jacky Mathonnat 

Jacky Mathonnat est Professeur émérite en Sciences économiques à l’Université Clermont Auvergne (UCA), Senior Fellow à la Ferdi, responsable du programme Santé de la Ferdi et du présent programme de formation. Il a été vice-président de l’université d’Auvergne, chargé de la Politique de développement international de 2007 à 2012 et a cofondé et codirigé de 2002 à 2016 le Master en économie de la santé et développement international de l’École d’Économie de l’Université Clermont Auvergne (UCA). Lire

  • Martine Audibert

Martine Audibert est Directrice de recherche émérite au Cerdi-CNRS et Senior Fellow à la Ferdi. Elle a cofondé le master d’économie de la santé et développement international de l’École d’Économie de l’Université Clermont Auvergne (UCA) et l’a codirigé de 2002 à 2016. Lire

  • Laëtitia Duval 

Laëtitia Duval est Maître de Conférences (PhD, HDR) à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne affiliée au Centre d'Économie de la Sorbonne. Ses recherches portent sur le lien entre santé, migration et développement. Elle a participé à de nombreux projets de recherche internationaux (e.g. EU FP7, Wellcome Trust, Medical Research Council, USAID). Lire 

  • Aurore Pélissier 

Aurore Pélissier est Maître de Conférences en Sciences Économiques à l'université de Bourgogne. Ses recherches s'inscrivent au sein de l'équipe d'Économie de la Santé du Laboratoire d'Économie de Dijon (université de Bourgogne). Lire

Une offre de formations souple et adaptée aux besoins de chacun.e

Cette offre de formations allie souplesse et diversité de thèmes, exigence de qualité et d'adéquation des contenus avec la réalité des défis auxquels les pays africains et Madagascar sont confrontés.

Elle comprend six formations certifiantes en enseignement à distance indépendantes portant chacune sur une thématique essentielle pour le renforcement des systèmes de santé, l’amélioration de leur résilience et la lutte contre les maladies transmissibles et les maladies non transmissibles. Ces formations peuvent être complétées par une semaine en présentiel. 

Les formations combinent la flexibilité du distanciel par la mise à disposition de contenus numériques disponibles 7jrs/7 24h/24 et des rendez-vous ponctuels avec des expert.e.s du domaine pour qu’ils répondent aux différentes questions et que chacun.e partage son expérience du terrain. Chaque formation demande un temps de travail d’environ 5h/semaine sur une durée de 2 semaines. Une semaine d’approfondissement sera proposée à l’automne pour les participant.e.s ayant suivi au moins 3 formations en enseignement à distance. 

Choix des formations, agendas et modalités d’inscription

Vous avez la possibilité de choisir de vous inscrire au parcours de formations qui comprend a minima 3 formations en enseignement à distance dont la formation 1 («Éléments constitutifs d’une stratégie de renforcement des systèmes de santé et de leur résilience») et une formation en présentiel, ou de vous inscrire uniquement à une ou plusieurs formations en enseignement à distance. Vous pouvez ainsi combiner les formations proposées pour construire une offre de formations personnalisée répondant au mieux à vos besoins selon votre niveau de connaissance, vos disponibilités et vos centres d’intérêts.

Présentation des formations

FORMATION 1. Éléments constitutifs d’une stratégie de renforcement des systèmes de santé et de leur résilience
(Inscriptions clôturées)

Intervenant : Jacky Mathonnat 

Formation en enseignement à distance 
Du 11 au 22 avril 2022 
Obligatoire dans le cadre du parcours

Cette formation présente la problématique du renforcement des systèmes de santé et de l’amélioration de leur résilience pour en comprendre la complexité et les enjeux. Elle analyse les interdépendances et les synergies à rechercher entre les éléments constitutifs des systèmes de santé, leurs fonctions et leurs objectifs dans une perspective « Une seule santé » (One Health). Elle montre l’importance de l’élaboration d’un cadre logique approprié et d’une théorie du changement analytiquement rigoureuse pour faire face aux défis et aux contraintes protéiformes auxquels les pays africains sont confrontés pour renforcer durablement leurs systèmes de santé et en améliorer la résilience.


FORMATION 2. Impact des maladies transmissibles et non transmissibles sur les facteurs du développement : problématique et méthode
(Inscriptions clôturées)

Intervenante : Laëtitia Duval

Formation en enseignement à distance 
Du 25 avril au 06 mai 2022 . 

Le renforcement des systèmes de santé favorisera l’amélioration de la santé. Cette formation s’intéresse ainsi aux liens entre état de santé d’une population et développement économique et explore des canaux d’impact pour mieux comprendre le caractère ambigu de la relation. Des méthodes d’évaluation sont étudiées, double différences et essai contrôlé randomisé, à travers des exemples empruntés à la littérature économique et biomédicale sur les pays en développement.


FORMATION 3. Économie des politiques de prévention en santé
(Inscriptions clôturées)

Intervenante : Aurore Pélissier

Formation en enseignement à distance
Du 09 au 20 mai 2022

Cette formation s’appuie sur les travaux théoriques majeurs et de nombreuses études empiriques permettant d’illustrer l’analyse économique de la prévention en santé, particulièrement dans les pays en développement. Elle traite plus précisément des différentes approches de prévention, des comportements de demande et d’offre de prévention, des politiques publiques de prévention, de la mesure des dépenses de prévention et de l’estimation de leur efficacité et leur efficience.

 

FORMATION 4. Efficience des interventions en santé dans un contexte de ressources limitées
(Inscriptions clôturées)

Intervenante : Martine Audibert

Formation en enseignement à distance
Du 23 mai au 3 juin 2022 

Renforcer les systèmes de santé implique d’en améliorer l’efficience. Cette formation a pour objectif de familiariser les participant.e.s aux méthodes d’évaluation économique dans le domaine de la santé et plus spécifiquement à celle de l’efficience qui met en relation le coût des interventions en santé (programmes de lutte, innovations médicales) avec les résultats obtenus.

 

FORMATION 5. Évaluer pour renforcer : processus de l’évaluation des interventions en santé
(inscriptions clôturées )

Intervenante : Martine Audibert

Formation en enseignement à distance 
Du 6 juin au 17 juin 2022 

Cette formation replace l’évaluation des programmes, interventions et innovations de santé, dans une perspective plus large que l’évaluation sanitaire (qui conduit à estimer l’efficacité des politiques à améliorer l’état de santé des bénéficiaires de ces politiques) et que l’évaluation économique en santé (qui conduit à estimer l’efficience des politiques de santé) en abordant également des approches qui s’intéressent aux différentes étapes du processus de la mise en place des politiques et pas seulement à l’effet final attendu. 

Prérequis : Connaissance de l’analyse coût-efficacité (ACE). Il est recommandé, pour les personnes n’ayant aucune notion de l’ACE, de commencer par suivre la formation 4 « Efficience des interventions en santé dans un contexte de ressources limités ».

 

FORMATION 6. Financement de la santé, renforcement des systèmes et couverture universelle en santé
(inscriptions clôturées)

Intervenant : Jacky Mathonnat

Formation en enseignement à distance
Du 20 juin au 01 juillet 2022 

Cette formation montre comment est financée la santé dans les pays africains et en quoi les ressources mobilisées sont insuffisantes par rapport aux objectifs de la couverture universelle en santé. Elle analyse (méthodes et exemples) les principales approches qui peuvent être combinées pour définir et mettre en place des stratégies de financement de la couverture universelle en santé qui soient ambitieuses mais réalistes par rapport au contexte social et macroéconomique des pays et aux contraintes auxquelles ils doivent faire face. Une attention particulière est apportée à une sélection de questions appelant une vigilance spécifique.

Prérequis : Formation de base en économie ou expérience professionnelle dans le domaine de la santé, notamment dans les pays en développement, ou avoir suivi la formation 1.

 

FORMATION EN PRÉSENTIEL
À l’automne (inscriptions clôturées). Lieu : Clermont-Ferrand. Dates à préciser.

Prérequis :  Accessible aux personnes ayant suivi au moins 3 formations en enseignements à distance dont la formation 1.

Candidater aux formations

Les inscriptions sont clôturées.

Frais d'inscription et financement de la formation

Frais d'inscription formations santé 2022 –

Le Gouvernement Princier de la Principauté de Monaco, partenaire de la formation, rend possible une tarification minorée pour les formations en enseignement à distance (150€ par formation). De plus, le Gouvernement Princier peut attribuer des bourses totales ou partielles en fonction de la qualité des profils des candidats et des motivations exprimées. Afin d’assurer une diversité des origines géographiques, les bourses prendront prioritairement en charge les frais logistiques pour suivre le parcours de formations. Les candidat.e.s sont toutefois invité.e.s à prospecter la prise en charge de leur participation aux formations auprès d’autres sponsors dès le dépôt de leur candidature. 

Une attention particulière sera apportée aux candidatures féminines.

Certification

Chaque formation en enseignement à distance donne lieu à une évaluation finale qui permet de prétendre à un certificat portant le nom de la formation.

Les participant.e.s ayant réalisé le parcours de formations comprenant la validation d'au moins 3 formations en enseignement à distance (dont la formation 1 « Éléments constitutifs d’une stratégie de renforcement des systèmes de santé et de leur résilience ») et la semaine en présentiel obtiendront, en plus des certificats propres à chaque formation, un certificat des « Hautes études en développement durable », pour le parcours de formation « Renforcer les systèmes de santé et les politiques de lutte contre les maladies transmissibles et non transmissibles ». 

Contact

 Pour toute question, contacter : manon.bastard@ferdi.fr

Partenaires

Cette offre de formations s’inscrit dans le domaine d’intervention « Soutien aux systèmes de santé nationaux et accès aux soins médicaux » du Département de la Coopération Internationale du Gouvernement Princier de Monaco. Le Gouvernement Princier soutient financièrement la mise en œuvre de ce programme de formation.

Partenaires –