Identifier et mesurer les vulnérabilités de l’Afrique de l’Ouest en vue de réponses opérationnelles

Identifier et mesurer les vulnérabilités de l’Afrique de l’Ouest  en vue de réponses opérationnelles
  • From
    2021-11-22
  • to
    2021-11-25
  • Location
    Abidjan
  • Organizer
    IHEDD-FERDI
  • tags
    Vulnerabilities
  • Format
    Classroom training
  • Language
    Français
  • Price
    €1,800.00
  • Verified
    Yes
Cette formation de haut-niveau de quatre jours à Abidjan s’adresse à des acteurs -cadres décideurs et collaborateurs techniques- issus des administrations, des entreprises ou des organisations d’Afrique de l’Ouest et confrontés à la prise en compte des vulnérabilités dans la conception et dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Combinant exposés théoriques -produits des derniers travaux de la recherche scientifique- et ateliers, travaux de groupes bénéficiant de contributions de l’AFD, la formation présente l’originalité d’accueillir des participants sous forme de binômes constitués lors de la candidature (un cadre décideur avec un collaborateur technique). La formation reste ouverte à des candidatures individuelles, dans la mesure des places disponibles.

S’appuyant sur une équipe d’experts et expertes alliant reconnaissance scientifique internationale et expertise de terrain, l’IHEDD, le Campus AFD et leurs partenaires ivoiriens de l’UICI, de l’ENA et de la CAPEC proposent une formation qui permettra, au fil des exposés et des travaux de groupes interactifs, d’acquérir, de renforcer ses capacités d’analyse et de propositions innovantes.

Contexte

Les travaux entrepris depuis la préparation et l’adoption de l’agenda 2030 ont souligné les différentes dimensions du développement durable. Or, la durabilité du développement est menacée par les vulnérabilités qui en sont le négatif.

La vulnérabilité résulte de la survenance ou de la récurrence de chocs de nature exogène et d’origines diverses : économique, environnementale, sociopolitique (dont le climat d’insécurité provoqué par la crise sahélienne). Si la vulnérabilité économique des pays africains est connue et reconnue par les acteurs internationaux, la multiplication des chocs, leur aspect multi dimensionnels et leur contagion entre territoires en exacerbent les conséquences. Ne pas prendre en compte explicitement ces différentes vulnérabilités conduirait alors à donner une image tronquée des défis auxquels sont confrontés les pays en développement et ce encore plus dans un contexte de changement climatique et de crise sanitaire.

 Identifier et si possible maîtriser et réduire les vulnérabilités constitue un défi majeur pour les pays et pour leurs partenaires pour la conception et la mise en œuvre de politiques publiques intérieures et l’allocation de l’aide. Si la résilience des pays aux chocs dépend en grande partie des choix des gouvernements (équilibres financiers externes, stabilité des marchés financiers, accès aux systèmes financiers, dépenses publiques responsables, collecte de recettes adéquates, systèmes éducatifs et sanitaires, marchés du travail flexibles et équitables, équilibres des systèmes politiques et judiciaires), savoir mesurer la vulnérabilité structurelle est une condition sine qua non à la gestion des risques pesant sur la durabilité du développement d’un pays.

Publics cibles

  • Cadres des administrations, des entreprises ou organisations d’Afrique de l’Ouest, décideurs de haut niveau et acteurs du développement, accompagnés de cadres techniques, au cœur de la conception et de la mise en œuvre des politiques publiques de développement ;
  • Économistes des partenaires bilatéraux et multilatéraux des pays, conduits à intégrer la vulnérabilité dans leurs analyses et leurs décisions.

Aucun prérequis académique exigé, profil économiste toutefois apprécié

Formation délivrée en Français

 Nombre de participants limité

Calendrier

  • 5 août 2021 : Lancement de l’appel à candidatures
  • 15 octobre 2021 : Date limite de soumission des candidatures aux bourses du Campus AFD
  • 20 octobre 2021 : Sélection des candidats et des lauréats des bourses Campus AFD
  • 10 novembre 2021 : Clôture des inscriptions (non candidates aux bourses Campus AFD)
  • 22-25 novembre 2021 : Formation à Abidjan sur le Campus de l’UICI (sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire)

Candidater

Formulaire de candidature à télécharger (individuel ou binôme) :


Dossier de candidature (formulaire et CV) à retourner par mail à : philippe.messeant@ferdi.fr

Programme

JOUR 1. Les enjeux de la prise en compte de la vulnérabilité dans ses différentes dimensions en Afrique de l’Ouest

Cette première journée, spécialement ouverte à de hautes personnalités, est organisée autour de table(s) ronde(s) réunissant au côté des experts de la formation, des hauts représentants des administrations des pays d’Afrique de l’Ouest ainsi que des partenaires bilatéraux et multilatéraux du développement.


 Vulnérabilités, ODD et politiques publiques 

  • La prise en compte des vulnérabilités dans la réalisation des ODD 
  • La prise en compte des vulnérabilités dans les négociations internationales pour l’allocation de l’aide
  • La distinction entre vulnérabilité générale, vulnérabilité structurelle et résilience
  • L’engagement des Nations Unies pour l’établissement d’un indicateur multidimensionnel de vulnérabilité

 Retours d’expérience sur des vulnérabilités passées et/ou à venir

  • Qu’est-ce que la vulnérabilité et la résilience d’un pays, d’une région?
  • Pourquoi convient-il de mesurer la vulnérabilité d’un pays, d’une région ? 
  • Les critères de sélection des indicateurs
  • Des vulnérabilités interconnectées
  • La méthode de mesure des vulnérabilités

Implications opérationnelles

  

JOUR 2. La vulnérabilité économique structurelle en Afrique de l’Ouest
  • Le choix de l’indice des Nations Unies  "Economic Vulnerabilty Index" (EVI)
  • La mesure de la vulnérabilité économique structurelle
  • Les coûts de la vulnérabilité économique structurelle

Implications opérationnelles

   

JOUR 3. La vulnérabilité au changement climatique en Afrique de l’Ouest
  • Pourquoi et comment mesurer la vulnérabilité au réchauffement climatique ?
  • La vulnérabilité au réchauffement climatique selon l’Indice de vulnérabilité physique au changement climatique de la Ferdi
  • La vulnérabilité aux chocs climatiques extrêmes
  • Les dommages du changement climatique
  • L’impact macroéconomique des catastrophes naturelles, influencé par la vulnérabilité structurelle

Implications opérationnelles

   

JOUR 4. La vulnérabilité sociétale et la résilience en Afrique de l’Ouest
  • Les problèmes posés par la mesure de la vulnérabilité sociétale
  • La vulnérabilité sociétale mesurée à travers l’indice de violence interne de la Ferdi
  • Les crises politiques, leurs coûts et leur impact macroéconomique
  • Les facteurs structurels de la résilience : un indice de résilience structurelle
  • Peut-on identifier et mesurer les politiques visant à améliorer la résilience ? 

Implications opérationnelles

Atelier de restitution

Frais d’inscription

Candidatures « binômes » : 2.500 € (pour le binôme)

Candidatures « individuelles » : 1.800 € (par personne)

Les frais d’inscription comprennent les déjeuners collectifs et les visites (pour tous) ;

 Les frais de déplacement et les dîners sont à la charge des participants ;

Aucun per diem n’est accordé.

Bourses du Campus AFD

Des bourses totales ou partielles du Campus AFD pourront être attribuées ;

Les organisateurs veillent non seulement à la qualité des candidatures mais aussi à la diversité des profils et des origines géographiques favorisant dialogues et échanges d’expériences.

Certification

Le certificat « Soutenabilité et vulnérabilité en Afrique de l’Ouest » est co-délivré par l’IHEDD-Ferdi et ses partenaires aux participants ayant suivi la totalité de la formation et satisfait les modalités de validation du programme (quizz et/ou note de réflexion sur la problématique des vulnérabilités au sein des administrations). La certification reste individuelle même en cas de participation en binôme.

Informations sur le programme et les contenus

Référents institutionnels

  • UICI, Sidiki KONE, Secrétaire Général

legniminsidik@gmail.com

  • CAPEC, Alban Alphonse Emmanuel AHOURE, Directeur

ahourea@yahoo.fr

  • ENA, Jean-Désiré KOFFI, Directeur de l’École de Gestion Économique et Financière

jedonekoff@yahoo.fr

  • Ferdi-IHEDD, Philippe MESSÉANT, Directeur des relations extérieures et du renforcement des capacités

 philippe.messeant@ferdi.fr


Crédit photo : ©Orage à Assinie/Aude Guirauden, 2021.

Partners

  • Agence française de développement (AFD)
  • Université Internationale de Côte d’Ivoire (UICI)
  • Cellule d’Analyse des Politiques Économiques du CIRES (CAPEC)
  • École Nationale d’Administration de la République de Côte d’Ivoire (ENA)
  • République de Côte d'Ivoire
  • Investissement d'avenir