Chaire Confiance numérique

La Fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi) et Be-Ys, unissent leurs efforts pour la transformation numérique des économies africaines.

La Ferdi, principal think tank européen dans le domaine des politiques publiques de développement et Be-Ys, groupe international pionnier des transactions digitales maîtrisées et sécurisées, partagent cette conviction que la confiance numérique constitue une véritable opportunité pour l’Afrique de se repositionner dans la hiérarchie économique mondiale. 

C’est la raison pour laquelle les deux institutions ont décidé d’unir leurs efforts pour ensemble étudier, analyser, comprendre et formuler des recommandations visant  à favoriser la transformation numérique des économies africaines.

La confiance numérique : une opportunité pour l’Afrique

En Afrique les perspectives de croissance du numérique, comme les besoins d’investissement et de réformes adaptées, sont particulièrement importants. 

En contribuant à l’émergence et la diffusion des innovations dans le commerce, l’agriculture, les services financiers, ou le transport, et à la modernisation des administrations publiques (notamment fiscales), la numérisation de l’économie est en effet en passe de révolutionner les échanges économiques et de stimuler la croissance, l’emploi et la réduction de la pauvreté. 

Il est ainsi aujourd’hui admis que la révolution numérique pourrait être davantage la révolution des pays en développement, en particulier des pays africains, que celle des pays industrialisés. 

Mais l’enjeu n’est pas seulement technologique.

La confiance numérique, bâtie sur quatre piliers -intégrité du réseau et la qualité du service, protection de la vie privée et des données, protection des mineurs, prévention contre la piraterie et le vol- est un facteur essentiel du développement du numérique.

Objectif de la chaire Confiance numérique

L’objectif de la chaire Confiance numérique est de décliner des solutions technologiques à mettre en oeuvre pour répondre aux besoins, attentes et intérêts économiques des pays africains.

Le programme de travail de la chaire s’articule autour de plusieurs enjeux :

  • la massification de l’accès aux services essentiels (éducation, santé, etc) 
  • l’amélioration de l’accès des PME/TPE au marché et aux financements;
  • la création directe et indirecte d’emplois.


La chaire numérique est co-dirigée par Jenny C. Aker, Professeur à l’université de Tufts et Fatoumata Ba, fondatrice du fonds d’investissement Janngo.

Réalisations 2021-2022

Un projet d’ouvrage portant sur la téléphonie mobile et le développement en Afrique, co-édité par Jenny Aker et Joël Cariolle, a passé le processus d’arbitrage et été ainsi accepté par la maison d’édition universitaire Palgrave Macmillan. Cet ouvrage, en cours de rédaction, regroupe, met à jour, et synthétise les éléments clefs des rapports de la Chaire.

Une étude portant sur la fracture numérique et la résilience à la Covid-19 dans l’espace francophone est réalisée à la demande de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Cette étude fera l’objet d’une présentation en session parallèle à la CNUCED et à l’OMC courant 2022 en 2023, et à l’occasion du report de la Cinquième Conférence des Nations unies sur les Pays les moins avancés, (initialement prévue fin janvier 2022).

Un document de travail (et sa brève associée) portant sur la résilience du tissu de PME à la Covid-19 par la numérisation a été produit, a fait l’objet de présentation en en séminaire, et a été soumis à une revue académique.

Partenaires

  • Be-Ys

Publications
Toutes les publications

Événements
Tous les événements

Blogs

Revue de presse