Analyse comparée des cadres législatifs et conventionnels de la fiscalité aurifère en Afrique de l’Ouest

L’Afrique est riche en ressources minérales. Le continent est réputé concentrer 30 % des réserves mondiales de matières premières minières. Dans les années 1990, la Banque mondiale s’inquiétait que « l’Afrique profite moins que l’Amérique latine et l’Asie de l’exportation minière pour doper sa croissance : les compagnies minières privées la boudent en y investissant moins de 5% des dépenses d’exploration mondiale ». Après plusieurs décennies, les pays africains ont vu l’intérêt des investisseurs miniers pour le continent croître. Ainsi, en 2009, l’Afrique représentait 15 % des budgets d’exploration (hors uranium) pour les métaux non ferreux, une part légèrement supérieure à l’Australie (13 %) et inférieure au Canada (16 %).
Citer

Diallo M. C., Laporte B. (2022) Analyse comparée des cadres législatifs et conventionnels de la fiscalité aurifère en Afrique de l’Ouest. Ferdi Document de travail P309, septembre.