Sex-ratio at birth in Nigeria: A demographic perspective

L'étude se propose d'estimer le rapport de masculinité à la naissance (sex-ratio) au Nigéria. L'étude se concentre sur les enquêtes démographiques qui ont enregistré les histoires des maternités des femmes, soit environ 0,50 million de naissances. Elle compare ces résultats aux estimations publiées sur les naissances dans les établissements de santé et à quelques données de l'état civil, soit environ 1,13 million de naissances. Les résultats des enquêtes démographiques donnent une estimation d'environ 106 garçons pour 100 filles. On n’observe pas de variations significatives selon les grandes régions du pays, ni aucune tendance significative selon les années (1990-2018). Les estimations publiées donnent une estimation similaire (106,2), avec une valeur un peu inférieure dans les établissements de santé (105,3), une valeur un peu plus élevée à l'état civil (106,8), et des variations importantes entre les études disponibles. Malgré l'incertitude sur les données, le Nigéria semble avoir des sex-ratios plus élevés que la plupart des pays africains, à l'exception de l'Éthiopie, et des valeurs plus élevées que ses cinq pays limitrophes. Les raisons de ces valeurs élevées du rapport de masculinité à la naissance sont discutées.
Citer

Garenne M. (2022) Sex-ratio at birth in Nigeria: A demographic perspective, African Journal of Reproductive Health, vol.26(4), pp. 92-97, avril.

Publications
Toutes les publications