Pour un instrument d’appui prioritaire à l’intégration régionale en Afrique mis en oeuvre par la Banque africaine de développement

Résumé

Il existe un besoin majeur et amplement reconnu d’intégration régionale en Afrique. Répondre à ce besoin est pour la Banque africaine de développement un objectif prioritaire. Bien que des progrès substantiels aient été accomplis dans le soutien à l’intégration régionale, un engagement plus important impliquant un instrument d’appui spécifique semble nécessaire. Le présent document esquisse ce que pourrait être cet instrument. Une fois établie l’enveloppe de ressources que l’on souhaite consacrer à l’intégration régionale, celle-ci serait répartie entre les pays selon leurs besoins d’intégration régionale, la répartition concernerait selon deux enveloppes distinctes les pays seulement BAD et les pays FAD. Le besoin d’intégration régionale serait déterminé en fonction d’un indicateur construit à cette fin. L’indice proposé est une moyenne (de préférence géométrique) d’un indice d’étroitesse du marché intérieur et d’un indice d’éloignement des marchés extérieurs, éloignement lui-même ajusté de la qualité des infrastructures. Le droit de tirage sur l’enveloppe régionale dépendra lui-même de cet indice, de la part de la population du pays dans la population totale des pays éligibles et éventuellement d’un indice représentant l’engagement du pays en matière d’intégration régionale.
Citer

Guillaumont, P. et S. Guillaumont Jeanneney "Pour un instrument d’appui prioritaire à l’intégration régionale en Afrique mis en oeuvre par la Banque africaine de développement" Ferdi, document de travail P83, janvier 2014