Mobiliser la science des données dans les administrations fiscales et douanières

11 octobre 2021 > 13 octobre 2021, Clermont-Ferrand

Du 11 au 13 octobre, la Ferdi accueillera à Clermont-Ferrand les représentants des impôts et des douanes de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Togo, de la Mauritanie, afin de co-construire avec les pays bénéficiaires l’architecture des modules de deux premières formations que sont "l'identification et l'évaluation des dépenses fiscales" et "l'utilisation du logiciel R au profit de la science des données fiscales et douanières".

Suite à ces échanges plusieurs parcours de formations à distance certifiants seront proposés aux administrations fiscale et douanière africaines. Les objectifs de la formation sont :

  • D’accompagner la réflexion stratégique des cadres dirigeants des administrations 
  • De sensibiliser les cadres intermédiaires des administrations des douanes et des impôts à l’utilisation de la donnée pour une meilleure mobilisation des recettes intérieures et la gestion des frontières 
  • De développer les capacités des spécialistes en analyses de données.

 
Cette rencontre s'organise dans le cadre du projet régional d’appui au renforcement des statistiques de l’économie numérique et d’accompagnement à l’utilisation de la science des données par les administrations fiscales et douanières (Datafid) mis en oeuvre par Expertise France et pour lequel la Ferdi à travers l’Institut des Hautes Etudes du Développement Durable  a été mandatée pour la création d'une offre de formations complète et adaptée. 

Le projet Datafid intervient dans le cadre de la stratégie française pour une meilleure mobilisation des ressources intérieures publiques (MRIP) dans les pays en développement (2020-2023). Il est financé par la Direction Générale du Trésor (DGTrésor), dans le cadre du Plan d’Investissement Stratégique pour le Développement (PISD) et est mis en œuvre par Expertise France.

Partenaires

  • Expertise France
  • République française
  • Direction générale du Trésor
  • Douanes et Droits indirects