Appel à projets à l'attention des structures productrices de savoirs économiques (SPSE).

7 mars 2024,

Appel à projets diffusé dans le cadre du Programme de mentorat pour l'appui à la production d’analyses économiques en Tunisie.

Le programme de mentorat "Appui à la production d’analyses économiques en Tunisie"

Contexte

Le projet « Savoirs éco en Tunisie » est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France pour une durée de trois ans. 
L’objectif général du projet est d’appuyer le débat public sur les enjeux économiques en Tunisie à travers un renforcement des structures productrices de savoirs économiques (SPSE). 

Le projet s’adresse aux structures suivantes :

  • Les organismes publics d’aide à la prise de décision rattachés à une instance du Gouvernement tunisien ; 
  • Les laboratoires et unités de recherche rattachés à des Universités tunisiennes ;
  • Les think-tanks issus de la société civile tunisienne (association, ONG, syndicat).

Les objectifs spécifiques du projet sont, d’une part, d'encourager le renforcement et l’émergence de SPSE engagées dans une recherche scientifique et opérationnelle et, d’autre part, de favoriser la vulgarisation, la diffusion voire l'expérimentation de leurs analyses dans le domaine de l’économie et du développement durable. 

Objectifs du programme de mentorat

L'objectif général du programme de mentorat est d’accompagner la production, la diffusion et la valorisation d’analyses portant sur les enjeux économiques et de développement durable en Tunisie qui soient à la fois rigoureuses, opérationnelles et accessibles à un public non spécialisé.
Les objectifs spécifiques sont de :

  • Soutenir les SPSE dans leurs activités d’analyse et de réflexion sur un projet portant sur les enjeux économiques et de développement durable en Tunisie et prenant en compte, dans la mesure du possible, les enjeux de justice sociale et d’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que les disparités régionales ;
  • Accompagner la production, par les SPSE, de policy briefs et de contenus dérivés qui allient rigueur scientifique et accessibilité à un public non spécialisé ;
  • Appuyer la diffusion des analyses produites par les SPSE ;
  •  Encourager le partage d’expériences, l’échange de bonnes pratiques et la coopération entre les SPSE.

Appel à projets à l'attention des structures productrices de savoirs économiques (SPSE).

Le projet porté par une SPSE ou par un consortium de SPSE sera accompagné, pendant une période de 6 mois, par une ou un mentor identifié par la Ferdi en fonction de son domaine d’expertise et de sa capacité à répondre aux besoins spécifiques du(des) porteur(s) du projet. 

Le(s) porteur(s) du projet s’appuiera(ont) sur la ou le mentor qui prodiguera des conseils et partagera son expérience afin de le(s) soutenir dans :

  • Les activités d’analyse et de réflexion 
  • La production d’au moins deux livrables
  • La diffusion des analyses produites 

Enfin, le mentorat vise également à renforcer la coopération entre les SPSE. Dans cette perspective, le(s) porteur(s) du projet participera(ont) à une visite d’étude en France (Paris et Clermont-Ferrand) à l’occasion de laquelle il(s) prendra(ont) part à des ateliers de travail avec leur mentor et avec les autres porteurs de projets accompagnés dans le cadre du programme de mentorat. Il(s) rencontrera(ont) également d’autres SPSE afin de favoriser le partage d’expériences et l’échange de bonnes pratiques.

Calendrier - appel à projets dans le cadre du programme de mentorat "Savoirs Eco en Tunisie" –
Modalités de candidature

Les structures candidates devront envoyer leur dossier de candidature par courriel à Madame Coline Real à l’adresse suivante :  coline.real@ferdi.fr

Le dossier de candidature devra être composé de :

  • Le formulaire de candidature ci-dessous rempli ;
  • Le calendrier prévisionnel de mise en œuvre du projet ;
  • Les CV des membres de l’équipe de recherche (incluant leurs publications et travaux de recherche) ;
  • Un document attestant de la reconnaissance, par les autorités tunisiennes, de l’existence légale de la SPSE (récépissé) ;
  • Un rapport d’activités récent (postérieur à 2020).

Dans le cas d’un projet déposé en consortium, chaque structure membre du consortium devra fournir son récépissé et son rapport d’activités.
Les projets impliquant des candidatures féminines sont encouragés.

Informations complémentaires (engagement des parties, modalités du soutien, processus de sélection) :