Une mesure des termes de l’échange environnementaux avec effets techniques

Résumé

Il y a un peu moins de quinze ans, Werner Antweiler a introduit le concept de Termes de l’échange environnementaux (Pollution Terms of Trade, PTT), et l’a défini comme le rapport entre le contenu moyen en pollution des exportations et le contenu moyen en pollution des importations. Intuitivement, cet indice devrait être inversement corrélé avec les gains nets environnementaux liés au commerce de biens puisqu’un pays peut choisir de se spécialiser dans la production de biens « propres » et d’importer les biens « sales » de ses partenaires (ce qui le conduit alors à un indice PTT inférieur à 1). Cette problématique est clairement liée à l’argument du « paradis du pollueur » selon lequel les pays à règlementation environnementale plus laxiste, très souvent des pays du Sud, tendent à attirer les industries polluantes, enregistrant ainsi des indices PTT plus élevés que ceux des pays riches.
Citer

Grether, J.M., et N. Mathys "Une mesure des termes de l’échange environnementaux avec effets techniques" Ferdi, Note brève B05, janvier 2010