La valeur des langues dans l’activité professionnelle

Résumé

Ce chapitre propose une analyse de la valeur des langues dans l'activité professionnelle en mettant l’accent sur l'estimation des différentiels de revenu du travail qui peuvent être attribués aux compétences linguistiques des individus. Une attention particulière est portée aux études qui évaluent la rentabilité des compétences en français, notamment sur la base de données suisses et canadiennes. L'auteur propose ensuite trois prolongements possibles de la question : (i) les manières alternatives d’aborder la valorisation des compétences linguistiques sur le marché du travail, (ii) la transposition au plan macro-économique de considérations qui relèvent, pour l’essentiel, de l’analyse micro-économique ; (iii) les taux de rendement sociaux, qui proposent une lecture de la rentabilité des compétences sur le plan de la collectivité. Il ouvre ensuite une discussion des différents résultats exposés dans ce chapitre sous l’angle des politiques publiques, notamment des politiques linguistiques.
Citer

Grin, F. "La valeur des langues dans l’activité professionnelle", Ferdi document de travail P139, décembre 2015