La balance du carbone incorporé aux commerces bilatéraux entre la France et la Chine: Transferts de responsabilité ou nouvelles créations?

Résumé

En se basant sur les données détaillées couvrant consommations énergétiques, productions, tableaux I-O et commerces bilatéraux des deux pays, la Chine et la France entre 1996-2005, nous calculons dans cet article la Balance des Émissions de carbone Incorporées au Commerce (BÉCI) bilatéral sino-français. Nos résultats dévoilent tout d’abord que la Chine est un exportateur net de carbone vers la France et que cet excédent de la BÉIC s’est accru rapidement depuis l’adhésion de la Chine à l’OMC. Cependant, la quasi-totalité de cet excédent est dû à la faible efficacité carbone de la Chine et à la rapide expansion de ses exportations avec la France, mais pas au phénomène de la « fuite de carbone ». Le réel transfert de la responsabilité d’émission de carbone de la France vers la Chine occupe seulement 1-2% de cet excédent de la BÉIC. Le reste, soit 98-99% de cet excédent est dû à la création de carbone par les exportations de la Chine, réalisées avec des technologies de production moins efficaces en carbone que celles de la France.De plus, dans le commerce sino-français, la Chine semble profiter davantage de ses dotations factorielles que de son faible niveau de réglementation environnementale. Ainsi elle exporte plus dans des secteurs moins intensifs en carbone, mais plus intensifs en main d’oeuvre. Nos résultats identifient également une importante réduction de CO2 pour la Chine, notamment grâce aux importations en provenance de la France qui bénéficient d'une efficacité carbone bien plus élevée. Ceci pourrait être un facteur favorisant les performances commerciales de la France par rapport à la Chine, si l’avantage comparatif de la France n'était pas seulement mesuré par le coût factoriel économique, mais également par les impacts environnementaux concernés. Cependant, jusqu’à maintenant ce dernier occupe seulement une place marginale dans la considération de l’organisation des productions mondiales.
Citer

He, J. et J.Jacquemin. 2014. "La balance du carbone incorporé aux commerces bilatéraux entre la France et la Chine : Transferts de responsabilité ou nouvelles créations?" Ferdi, document de travail P84, janvier 2014