Importations et activités internes de transport et de logistique : Analyse économétrique sur l’Afrique et évaluation qualitative du corridor Abidjan Ouagadougou

Résumé

L’objectif de cette étude est double. Il est d’abord d’évaluer, sur l’Afrique, les performances dans la fourniture de services intérieurs de transport et de logistique. L’idée qui sous-tend l’initiative est de déduire les efficacités comparées en testant d’abord un modèle économétrique où la variable expliquée est le prix de revient d’un conteneur importé depuis son port d’arrivée (Gateway) jusqu’à sa destination finale. Le Doing Business de la Banque mondiale donne cette information de prix pour une marchandise standard acheminée dans un conteneur de 20 pieds (EVP). On pose que le prix de l’EVP varie objectivement avec la distance qui sépare la ville portuaire de la principale métropole économique du pays, généralement la capitale politique. En d’autres termes, dans le prix du conteneur, on ne peut pas traiter de la même manière une capitale portuaire et une capitale africaine enclavée comme peut l’être Ndjamena, distante de plus de 1 600 kilomètres de Douala, le principal port de transit. Le second objectif de cette étude est d’établir un examen micro-analytique d’un corridor, en l’occurrence celui d’Abidjan - Ouagadougou. Pour le Burkina Faso, l’acheminement des marchandises importées sur la capitale peut emprunter plusieurs corridors. Celui sur lequel on prête attention n’est pas forcément le plus sollicité actuellement. Les événements politiques qu’a connus la Côte d’Ivoire, entre 2000 et 2011, ont en effet contribué à des détournements de trafics sur Lomé, Accra voire Cotonou. Une situation nouvelle est cependant née, en 2011, avec le processus de stabilisation politique ivoirien. Celui-ci conduit à penser que le port d’Abidjan est d’autant plus en capacité de regagner le terrain perdu qu’avec le chemin de fer, il est le seul à offrir une alternative au camionnage.
Citer

Plane P., Acri J., Da Piedad C., Santoni O. (2018) Importations et activités internes de transport et de logistique : Analyse économétrique sur l’Afrique et évaluation qualitative du corridor Abidjan Ouagadougou, Rapport Ferdi 2018, 40p.