Cinquante ans de transition de la mortalité à Niakhar (1963-2012)

Résumé

Fondé en 1962 en zone rurale à 150 km de Dakar, l'observatoire de Niakhar est le plus ancien observatoire de population en Afrique encore en activité. Au coeur d'une histoire scientifique et humaine originale, il a permis d'assurer le suivi sanitaire, démographique, social, économique et environnemental de plus de deux générations. En revisitant 50 années de recherche sur le site de Niakhar, cet ouvrage décrit et analyse la construction de cette plate-forme d'observation prospective pluridisciplinaire et propose des pistes d'évolution méthodologique et de gouvernance pour la recherche.Introduction du chapitre Cinquante ans de transition de la mortalité à Niakhar (1963-2012) Le but de ce chapitre est de donner une vision synthétique et analytique des tendances de la mortalité dans la zone de Niakhar. Quelles ont été ces tendances au cours des 50 ans? Comment se situent ces tendances par rapport aux régions du Sénégal, voire à l’Afrique au sud du Sahara ? La zone de Niakhar est-elle représentative du milieu rural sénégalais ou présente-t-elle des particularités? La présence des équipes de recherche en démographie, épidémiologie et médecine tropicale a-t-elle eu un impact sur les niveaux et tendances de la mortalité ? La population a-t-elle bénéficié de la présence des équipes de recherche qui se sont succédées dans la zone de Niakhar, surtout depuis 1983 ?L’article est structuré en quatre parties : il présente d’abord les données comparatives, puis les tendances de la mortalité infanto-juvénile à Niakhar, puis une analyse de l’évolution du schéma par âge de la mortalité des jeunes enfants et enfin les tendances de la mortalité aux autres âges.En lecture sur : http://www.editions.ird.fr/
Citer

Garenne M., Cantrelle P., Delaunay V., Becker C., Douillot L., Dione D., Diallo A., Sokhna C. (2018) "Cinquante ans de transition de la mortalité à Niakhar (1963-2012)", chap.7 in Delaunay V., Desclaux A., Sokhna C. (eds.). Niakhar, mémoires et perspectives. Recherches pluridisciplinaires sur le changement en Afrique, Éditions l’IRD, L’Harmattan, pp. 151-170.