L’innovation financière au service de l'entrepreneuriat agricole dans l’UEMOA

26 juin 2024, Paris et en ligne

Comment la finance publique/privée (blended finance) peut-elle appuyer le développement des chaînes de valeur agricole en Afrique ?

Conférence organisée par l'UEMOA, la Chaire "Politiques de modernisation agricole en Afrique" de la Ferdi et l’association ALFA.

information pratique

Mercredi 26 juin 2024
14h00-18h00 (heure Paris)

Lieu : siège du Groupe Invivo, Paris.
83 avenue de la Grande Armée
 75782 Paris cedex 16
 France

Possibilité de suivre la conférence en direct (zoom)

SUR INSCRIPTION : https://framaforms.org/sinscrire-a-la-conference-linnovation-financiere-au-service-de-lentreprenariat-agricole-dans-luemoa

Contexte

L’UEMOA entend engager une réorientation stratégique majeure de sa politique agricole, incluant entre autres une diversification des sources de financement et une plus grande implication du secteur privé, dans le cadre d’une approche intégrée des chaînes de valeur agricoles.

L’Institution régionale a fait en effet le constat que l’offre de crédits est largement inadaptée : la maturité des prêts bancaires est trop courte pour financer les investissements et les taux d’intérêt sont souvent trop élevés au regard de la rentabilité des activités ; la standardisation des produits financiers est peu compatible avec les fluctuations des activités agricoles ; les exigences en matière de collatéral butent sur la surface patrimoniale très limitée des acteurs concernés et la précarité des statuts fonciers. Quant aux institutions de développement dédiées au secteur privé (comme la SFI, PROPARCO, la DEG, le FMO, etc.), leur gestion de risques peut potentiellement entrer en conflit avec les objectifs d’impacts.

Dès lors, quelles solutions pour pallier l’inadéquation entre l’offre et la demande de financement dans le secteur privé agricole, agro-industriel et de l’élevage ? Comment attirer plus de capitaux vers un secteur perçu comme trop risqué et où les retours peuvent être trop longs par rapport aux exigences du marché (au regard notamment des défis de structuration des filières et des risques climatiques, etc.) ?

La FERDI a étudié pour le compte de l’UEMOA la formule d’un véhicule d’investissement de type « blended finance », qui devrait permettre à la fois d’atténuer les risques, d’accélérer la rentabilité des investissements et d’amplifier les impacts environnementaux et sociaux.

Objectifs

La conférence présentera et discutera les principales caractéristiques et la faisabilité de cet instrument financier, qui serait géré par des professionnels de la gestion d’actifs, qui mixerait des ressources publiques, philanthropiques et privées et qui serait exclusivement dédié au secteur de l’agriculture et de l’élevage en Afrique. 

Elle réunira les différents  acteurs concernés  , tels que les porteurs de projets, chefs d’entreprises, investisseurs, fondations, bailleurs de fonds, institutions financières, administrations publiques, organisations régionales.  Ensemble, ils examineront cette proposition d'instrument conçu pour accompagner jusqu’à une centaine d’entreprises agricoles africaines « championnes »,  capables de stimuler significativement la structuration de chaînes de valeur incluant également les petites exploitations agricoles familiales.  


Programme

Partie 1. 14h00 - 15h00

Présentation des enjeux du secteur agricole en Afrique

Table ronde sur les besoins (accès au financement, développement des chaines de valeurs, modernisation, …) au sein de l’UEMOA avec l’intervention d’entrepreneurs des secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de l’agro-industrie.

Partie 2. 15h00 - 16h10

Présentation de l’implication de la Ferdi dans la réponse aux attentes de l’UEMOA.

Présentation du véhicule financier proposé : structure du fonds, les cibles d’investissement, les objectifs financiers et extra-financiers du projet 

 Justification de la mobilisation de ressources publiques pour dérisquer les investissements privés par la mesure des impacts 

Pause 

Partie 3. 16h30- 18h00 

Discussion entre les parties prenantes (entrepreneurs agricoles, représentants de l’administration française, institutions régionales, bailleurs de fonds, fonds d’investissement, fondations & fonds philanthropiques, investisseurs privés) en réaction à la présentation du véhicule de financement, et expression des besoins et attentes spécifiques du terrain

Questions / réponses avec la salle

Partenaires

  • Union économique et monétaire ouest africaine-UEMOA
  • Fondation pour les Études et recherches sur le développement international (Ferdi)
  • Association ALFA
  • Groupe InVivo