Témoignage d’une aventure scientifique à Niakhar (1981-1991)

Abstract

Fondé en 1962 en zone rurale à 150 km de Dakar, l'observatoire de Niakhar est le plus ancien observatoire de population en Afrique encore en activité. Au coeur d'une histoire scientifique et humaine originale, il a permis d'assurer le suivi sanitaire, démographique, social, économique et environnemental de plus de deux générations. En revisitant 50 années de recherche sur le site de Niakhar, cet ouvrage décrit et analyse la construction de cette plate-forme d'observation prospective pluridisciplinaire et propose des pistes d'évolution méthodologique et de gouvernance pour la recherche.Introduction du chapitre Témoignage d’une aventure scientifique à Niakhar (1981-1991)Ce chapitre a pour but de retracer l’historique des recherches pluridisciplinaires sur la population et la santé conduites dans la zone de Niakhar par l’équipe que j’ai dirigée dans les années 1981-1991. Il présente à la fois les aspects scientifiques des recherches, le contexte local, les contraintes physiques ainsi que les questions administratives, politiques et éthiques posées par les recherches de ce type. Ce chapitre se situe dans la ligne d’un travail d’histoire collective et de mémoire institutionnelle entrepris depuis quelques années à propos des recherches faites par l’IRD au Sénégal et à Niakhar en particulier.En lecture sur : http://www.editions.ird.fr/
Citation

Garenne M. (2018) Témoignage d’une aventure scientifique à Niakhar (1981-1991). In : Delaunay V., Desclaux A., Sokhna C. (éd.). Niakhar, mémoires et perspectives. Recherches pluridisciplinaires sur le changement en Afrique. Marseille, Éditions de l’IRD et Dakar,  L’Harmattan Sénégal. Chapitre 2, pp 43-81.