Quels sont les obstacles à l’accélération des déboursements ? La capacité d’absorption de l’aide et l’efficacité de l’aide dépendent de ses modalités

Abstract

Le sentiment de nombreux dirigeants des pays en développement est que les engagements d’aide des pays industrialisés vis-à-vis des pays en développement mettent plusieurs années à se concrétiser par des dépenses. Or des délais longs et variables rendent imprévisibles les flux d’aide et difficile la mise en oeuvre de la politique économique, particulièrement de la politique budgétaire. C’est pourquoi la « Déclaration de Paris a prévu d’améliorer la prévisibilité de l’aide. Mais les progrès ont été faibles (CAD 2008) puisque la proportion de l’aide versée au cours de l’exercice budgétaire pour lequel elle est programmée est passée en moyenne de 41% à 46%.
Citation

Guillaumont Jeanneney, S. "Quels sont les obstacles à l’accélération des déboursements ? La capacité d’absorption de l’aide et l’efficacité de l’aide dépendent de ses modalités" Ferdi, Working paper, october 2008