Migrations internationales et marché du travail dans l'UE15: enseignements des modèles à proportions de facteurs

Abstract

Cet article quantifie l’effet de l’immigration et de l’émigration sur le salaire et le taux d’emploi des natifs des pays de l’UE15. L’analyse repose sur le modèle consensuel à proportions de facteurs avec productivité totale des facteurs et offre de travail endogène. Pour tous les pays de l’UE15, les simulations montrent que l’immigration a engendré des effets positifs et faibles sur les salaires et des effets négligeables sur les taux d’emploi. Ce résultat est robuste au choix des paramètres, à la période étudiée, à la prise en compte de l’immigration illégale et de la qualité hétérogène des diplômes. Au contraire, l’émigration réduit le salaire des natifs et, en particulier, le salaire des travailleurs les moins qualifiés.
Citation

Docquier, F. "Migrations internationales et marché du travail dans l'UE15: enseignements des modèles à proportions de facteurs" Reflets et Perspectives de la Vie Economique n.1, Tome II (2013/4), 19-38.