Convergence et divergence budgétaire en Afrique : le rôle des Communautés économiques régionales et des Unions économiques et monétaires

Abstract

La théorie de l’endogénéité des Zones Monétaires Optimales (ZMO) a identifié deux canaux de justification ex-post du critère de synchronisation des cycles : l’intensité commerciale et la convergence budgétaire des pays membres. Dans ce papier, nous analysons dans une perspective empirique le rôle des Unions Économiques et Monétaires africaines dans la convergence budgétaire des pays membres sur la période de 1990 à 2015. Les résultats de nos estimations montrent que les Communautés Économiques Régionales (CER) africaines réduisent significativement la divergence budgétaire des pays membres. En usant d’une approche séquentielle d’estimation, l’étude démontre que les Zones Monétaires africaines sont plus efficaces que les autres Communautés Économiques Régionales (CER) en matière d’accélération de la convergence des indicateurs budgétaires. Ces résultats mettent en lumière la vraisemblance et la pertinence de l’hypothèse d’auto-validation dans le temps des Unions Monétaires africaines existantes et prospectives malgré les faibles niveaux de synchronisation des cycles et d’intensité commerciale.
Citation

Gammadigbe, V., Issifou, I., Sembene, D. , et Tapsoba, S. J.-A. (2018) Convergence et divergence budgétaire en Afrique : le rôle des Communautés économiques régionales et des Unions économiques et monétaires, Document de travail Ferdi, P217, mars