La taxation des carburants, une source de financement à destination des pays vulnérables ?

La Ferdi a étudié la possibilité de taxer les carburants de l’aviation civile et du transport maritime pour soutenir les pays vulnérables face au changement climatique.

Pour l’aviation, l’étude examine les contraintes et opportunités de mise en oeuvre d’une taxe sur le kérosène qui pourrait générer de 5,8 à 18 milliards d’euros par an. Ces fonds pourraient soutenir des mesures d’adaptation au changement climatique et encourager une transition vers des transports plus écologiques. Les conclusions ont été intégrées aux recommandations du Sommet pour un nouveau pacte financier mondial en juin 2023.

Pour le transport maritime, l’étude examine les effets économiques d’ une taxe carbone, évaluant son impact sur les flux commerciaux, le pouvoir d’achat des consommateurs et les émissions de CO2. Trois conclusions majeures émergent : la taxe affecte inéquitablement les pays, pénalisant davantage les pays pauvres ; elle a un faible impact sur la réduction des émissions de CO2 ; et les ressources fiscales générées sont très inférieures aux coûts économiques associés.

Cette analyse fournit une base quantitative pour les discussions et négociations internationales en cours.